Optimiser le temps de chargement d'un E-mail

Le temps de chargement de votre e-mail est un facteur à ne pas négliger pour le succès de vos campagnes marketing. Après tout, il s'agit de la première impression que vos destinataires auront du contenu de votre e-mail.

Il serait dommage qu'après avoir été convaincu d'ouvrir votre e-mail grâce à un sujet accrocheur, vos contacts doivent patienter de longues secondes pour en voir le message. Une telle attente conduira immanquablement à de la frustration chez vos contacts, et, pour nombre d'entre eux, cela peut même provoquer une augmentation de leur niveau de stress.

Un temps de chargement important est particulièrement préjudiciable aux campagnes ouvertes sur un smartphone ou un téléphone mobile. Or la version mobile prend une importance primordiale au vu des habitudes d'utilisation actuelles.

Facteurs influençant le temps de chargement d'un e-mail

Il est important de comprendre l'impact d'une campagne e-mail "lourde" pour les personnes contactées.

Le temps de chargement d'un e-mail dépend de plusieurs facteurs :

    • d'un côté, le débit de la connexion internet de la personne contactée : en 4G sur son mobile ce sera plus long qu'en fibre optique chez soi. Ce facteur est hors de votre portée. Au contraire, selon votre activité, il vous sera même peut-être nécessaire de cibler en priorité la version mobile, c'est à dire celle avec la connexion la moins performante.

    • de l'autre, le poids total de l'e-mail, inclus le poids total de toutes les images qui seront à télécharger pour obtenir un bon rendu visuel de l'e-mail : plus le poids global, images inclus, est important, plus cela prendra du temps à afficher. Ceci a d'autant plus d'enjeu sur mobile, car plus le poids total des images est important, plus le forfait Data des personnes contactées sera fortement impacté.

    Il est dès lors important de limiter le poids maximum de l'HTML. En tant que principal facteur de ce dernier, limiter le poids global des images d'une campagne e-mail se révèle primordial pour garantir un temps de chargement acceptable.

    Afin d'optimiser le temps de chargement de votre e-mail et les conséquences que cela implique, ACTITO plafonne le poids maximal de l'e-mail.

    Plafond en place dans ACTITO

    Le plafond en place dans ACTITO est un poids global de l'e-mail (images inclus) de 4 Mo.

    En plus du poids de l'HTML, le poids des images doit se calculer sur base des 3 composants suivants :

    • Nombre d'images : chacune de ces images devra être téléchargée

    • Taille de chacune de ces images : le poids d'une image individuelle ne peut pas dépasser 1,5 Mo.

    • Conditionnement d'affichage du contenu : toutes les images ne se retrouveront pas dans l'e-mail reçu par chaque personne. Elles peuvent différer selon la version française ou anglaise de votre e-mail, ou selon les conditions que vous avez pu mettre en place. De ce fait, le calcul du poids ne pourra se faire qu'on moment de la génération d'un e-mail personnalisé.

    A savoir

    A titre de comparaison, il est habituellement recommandé que le poids d'une page web soit de maximum 2 Mo, pour un temps d'affichage raisonnable (c'est-à-dire pouvant tourner autour de 1 seconde).

    Réduire le poids de l'e-mail

    Respecter le ratio texte/image

    Il est fortement déconseillé de réaliser un e-mail marketing composé uniquement d'images. Outre les problématiques de temps de chargement des images expliquées précédemment, il y a plusieurs raisons pour privilégier un maximum de texte éditable plutôt qu'insérer son texte dans les images.

    • De nombreux systèmes de messagerie et de nombreux navigateurs web n'affichent pas les images par défaut. Il faudra alors que votre destinataire accepte de télécharger les images pour obtenir un affichage correct de l'e-mail. S'il n'y a aucun texte dans le corps de votre e-mail, votre destinataire se retrouvera face à une pages totalement blanche mis à part les petites croix rouges remplaçant les images. Dans un tel cas, le risque est grand qu'il ne prenne pas la peine de télécharger les images et qu'il ignore aussitôt votre e-mail, voir qu'il le prenne pour du SPAM !

      Astuce

      Pensez à mettre en place un texte alternatif à l'image. Cela garantira que le message de l'image ne soit pas perdu même si elle ne peut être affichée.

    • Si votre e-mail marketing n'est composé que d'images, le risque est grand qu'il n'arrive même pas dans la boîte de réception de vos destinataires. En effet, il y a de fortes chances qu'un tel e-mail soit considéré comme du SPAM par les fournisseurs d'e-mail, ce qui peut avoir des conséquences néfastes pour votre délivrabilité en générale.

    Pour ces raisons, ACTITO préconise un ratio de 60% de texte et de 40% d'images au maximum. Une telle pratique vous permettra à la fois d'optimiser votre délivrabilité et l'affichage de vos e-mails.

    Astuce

    Veillez à ne pas utiliser plus de code HTML que nécessaire. En effet, certains systèmes de messagerie comme Gmail vont tronquer votre e-mail si le poids de votre HTML (hors images) dépasse 102 ko.

    Se concentrer sur votre message

    Gardez à l’esprit que peu importe votre objectif commercial, le but n’est pas d’ennuyer vos lecteurs. Évitez donc des newsletters trop longues et surchargées d'éléments.

    ACTITO met à disposition de nombreux modules de contenu, mais il n'est pas nécessaire de tous les utiliser en même temps dans votre message.

    Réaliser une analyse préalable de ce que vous souhaiter exactement communiquer vous permettra d'élaborer un message clair et concis, qui aura d'autant plus d'impact.

    Astuce

    Conditionner votre message vous permet d'en varier le contenu selon les profils. Ainsi vous pouvez adresser certains articles uniquement aux lecteurs susceptibles d'y être intéressé.

    Compresser les images

    Grâce au "responsive design" proposé par l'éditeur de template ACTITO, toute image ajoutée à un e-mail sera automatiquement redimensionnée en gardant ses proportions. En effet, les images sont fixées en largeur (maximum 640 pixels pour les grandes images), mais pas en hauteur. Cela veut dire que vous pouvez uploader des images plus hautes, mais pas plus larges que le placeholder.

    Ceci rend la conception de votre message très facile, mais cela peut avoir des conséquences sur le poids de vos images. En effet, une image large de 3000 pixels sera automatiquement redimensionnée, mais le navigateur de vos contacts devra d'abord télécharger l'image de base, avant de la réduire au format de l'e-mail. Or plus une image est grande, plus son poids sera important.

    Il est dès lors inutile d'utiliser cette image de 3000 pixels, dont le poids sera potentiellement de plusieurs Mo. A la place, une image compressée se montrera beaucoup plus économique en terme de poids.

    Astuce

    Pour optimiser la qualité des images sur écrans HD, qui affichent plus de détails, nous vous recommandons d'uploader des images deux fois plus grandes que le placeholder.

    Pour les plus grandes bannières, doubler la taille de l'image équivaut à 1280 pixels de large. Il est donc inutile d'utiliser des images plus grandes que ce format.

    Héberger les images sur un serveur externe

    Si vous souhaitez tout de même avoir des images plus lourdes que la limite et donc ne pas suivre nos recommandations en matière de temps de chargement, cela reste possible.

    Pour cela, il suffit d'héberger les images sur un autre serveur que celui d'ACTITO, puis de référencer cette image.

    • Pour référencer cette image via l'éditeur, rendez dans la fenêtre modale "Charger une image". Plutôt que de charger votre image, il convient de coller son adresse url pour y faire référence directement.

    images/download/attachments/615290890/image2019-4-11_14-19-45.png

    • Si vous réalisez votre e-mail en HTML, il faut également faire référence à l'url de votre image, en absolu directement dans l'HTML.

      Exemple
      <img src="https://pbs.twimg.com/media/D4QSJxLXsAAsQg1.jpg" alt="Ceci est un texte alternatif" style="display: block; border: 0; width: 640px;" data-actito-img="" title="Ceci est un titre" width="640" border="0" class="imgResponsive">

    Vérifier le poids de votre e-mail

    Les campagnes e-mails dépassant ce plafond ne seront pas routées, et ce, dès les envois de TEST.

    Pour vérifier que votre e-mail ne dépasse pas les contraintes garantissant son optimisation, l'étape "Contrôle et test" de la définition de votre campagne vous permettra d'envoyer des e-mails de test à votre groupe de contrôle.

    Si l'e-mail ne peut pas être envoyé, l'interaction tombera en erreur. Cliquez sur le message "En erreur" dans la colonne "Interaction" ou sur le bouton "Voir la dernière interaction de test" pour obtenir les détails de cette interaction.

    images/download/attachments/615290890/image2019-4-11_10-26-22.png Un message d'erreur confirme la cause du non envoi de l'e-mail. Si la raison est le poids de celui-ci, ceci sera signalé par un avertissement: "En erreur (Le poids du mail dépasse la limite de 4 Mo)".

    images/download/attachments/615290890/image2019-4-12_11-48-57.png

    Il sera dès lors nécessaire de modifier le contenu de votre message, sans quoi votre campagne tombera en erreur si vous essayez malgré tout de l'envoyer.